Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Plonger avec des lentilles: Plonger avec des lentilles : Peut-on... https://t.co/8DKzw7fVmU https://t.co/eFsaArgp09

Guide de Guadeloupe


Présidentielle en Guadeloupe : le mariage homosexuel au coeur des préoccupations locales


Rédigé le Samedi 28 Avril 2007 à 05:24 commentaire(s)
Lu 3345 fois

Aussi étrange que cela puisse paraître en cette période de récession économique, de chômage, de montée en puissance de la délinquance et de la violence, la position des candidats à la présidentielle 2007 sur le mariage homosexuel constitue un élement de sélection important, si ce n'est fondamental, pour les électeurs guadeloupéens. L’homosexualité reste, en effet, très mal perçue localement, comme du reste dans l’ensemble de la région.


homosexialité présidentielle
homosexialité présidentielle
Si l’immigration clandestine a très fortement influencé le choix des électeurs guadeloupéens lors du premier tour de la présidentielle du 21 avril dernier, la position des candidats sur le mariage homosexuel est au centre de toutes les préoccupations et pourrait être déterminante pour le second tour le 5 mai prochain.

L’homosexualité est fortement perçue comme une déviance, "un vice". Les Guadeloupéens favorables au mariage sont une minorité, tous âges confondus. D’autant que par autorisation d’union homosexuelle, c’est souvent l’union religieuse qui est entendue. Inquiétude reprise par les élus locaux.
Daniel Marsin, maire des Abymes, la ville la plus peuplée de Guadeloupe indiquait une nouvelle fois, lors de sa conférence de presse de ce vendredi 27 avril, avoir accordé une place particulière "en matière de mœurs" au mariage homosexuel. Lors d’une précédente rencontre avec la presse locale, en prélude du premier tour du scrutin, il avait souligné avoir interpellé les principaux candidats sur l’homoparentalité.

Un état de fait régional

L’homosexualité est très mal perçue outre-mer. +
“Mort au Batty boys, mort sans exception...“ Le message placé en une sur un blog était sans équivoque. L’affaire avait créé un certain émoi en Martinique en janvier dernier. Un appel au meurtre pris très au sérieux par les personnes incriminées : toutes d’ailleurs ont porté plainte. Sur le site, il n’y avait qu’une seule page et deux articles avec inscrit l’expression “"Mort au Batty boys"“ ; ce qui signifie homosexuel en argot jamaïcain. L’un était intitulé “"Vincent Mac Doom doit mourir"“. On retrouvait également le nom de l’animateur de télévision, Magloire. Les associations se sont encore récemment soulevées contre l’homophobie de certaines chansons de dance hall (musique originaire des ghettos jamaïcains), appelant au meurtre des homosexuels.

Il aura fallu que deux femmes mariées aux Pays-Bas en 2001 décident de refaire leur vie à Oranjstad (la capitale d'Aruba) pour soulever la question à Aruba. Elles ont tenté de faire reconnaître leur mariage, ce qu’ont refusé les autorités locales. L’affaire a alors été portée en justice. A La Haye, vendredi 13 avril, la Cour de cassation a rendu sa décision définitive. Elle contraint l’île caribéenne à reconnaître l’acte de mariage qui a “"force de loi et des conséquences identiques dans toutes les parties du royaume."”"
Je suis un élu chrétien et par définition, je suis contre le mariage homosexuel". Voilà une des explications données par Raymond Occolier pour justifier sa position contre le mariage homosexuel au mois de février dernier. Le candidat du Vauclin (sud de la Martinique) aux prochaines législatives poursuit en indiquant, à propos de l’adoption d’enfant par des couples homosexuels, que “"c’est la loi de la nature, scientifiquement un corps d’homme est fait pour recevoir un corps de femme et c’est comme ça qu’on fait des enfants. Sauf s’il y a une autre solution”.
Raymond Occolier, qui affirme ne pas être homophobe et avoir de nombreux amis homosexuels, s’oppose donc à Ségolène Royal, qu’il soutient pourtant dans la course à l’Elysée.

La candidate socialiste s’est en effet prononcée pour le mariage entre personnes du même sexe.

"C’est son problème !"”, lance Raymond Occolier dans cette vidéo qui estime que "95 % des Martiniquais pensent comme (lui)". "Si c’est elle qui est élue ou un autre, je dis : chiche, faisons un référendum local. Si les Martiniquais sont d’accord, on va faire. Si les Martiniquais sont contre, ça on ne fera pas. Moi je connais déjà la réponse !”"

Positionnement gauche/droite sur l’union homosexuelle et l’homoparentalité

rotal sarkozy et l'homosexualité
rotal sarkozy et l'homosexualité
Ségolène ROYAL et l'homosexualité :
Aussi différent que soient les deux projets qui s’affrontent pour la présidence de la France, ils ne diffèrent que très peu sur l'union homosexuelle. Ainsi, Ségolène Royal confirme son engagement en faveur du mariage et de l'adoption par des couples de même sexe, qui figure dans le projet socialiste. Le pacte présidentiel présenté le 11 février dernier à Villepinte parle de "garantir l'égalité des droits pour les couples de même sexe", cela "comporte évidemment le mariage et l'adoption".

Nicolas Sarkozy et l'homosexualité :
Nicolas Sarkozy propose la création d'une union civile homosexuelle pour remplacer le PACS (pacte civil de solidarité, instauré en 1999). Signée en mairie et non au greffe du tribunal d'instance, elle "entraînera une égalité fiscale, sociale, patrimoniale avec les couples mariés qui ira, par exemple, jusqu'au droit à la pension de réversion pour le conjoint homosexuel". Elle prévoira les mêmes droits pour les Français et les étrangers. Le candidat UMP promet de faire voter cette loi "dans la session d'automne 2007". Il s'interroge en revanche toujours sur l'ouverture éventuelle de cette union civile aux couples hétérosexuels. Opposé à l'adoption d'enfants par des couples homosexuels, le candidat UMP propose un "statut du beau-parent" qui concernerait toutes les familles recomposées.

Dans le monde, seuls six pays autorisent le mariage homosexuel : les Pays-Bas, la Belgique, l’Espagne, le Canada, le Massachusetts (aux Etats-Unis) et l’Afrique du Sud.


sébastien sabattini