Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Plonger avec des lentilles: Plonger avec des lentilles : Peut-on... https://t.co/8DKzw7fVmU https://t.co/eFsaArgp09

Guide de Guadeloupe


Petite Anse, royaume du Bokit

Chantal innove pour les vacances


Rédigé le Dimanche 26 Juillet 2009 à 06:19 | 0 commentaire(s)
Lu 6045 fois

Chantal, Jean-Claude, une sacrée équipe à Petite Anse dans ce restaurant bon enfant mai de qualité, leurs bokit se vendent comme des petite pains.


Des Bokits pour 2 euros

Des jeunes appréciant les Bokits de chantal
Des jeunes appréciant les Bokits de chantal
Le restaurant de Chantal à Petite Anse était connu pour l'accueil réservé à la clientèle habituelle ou de passage, par ses prix tirés vers le bas et surtout pour la qualité de sa cuisine. Pour la période des vacances, répondant aux désirs d'une nouvelle clientèle, Chantal a innové par la proposition de Bokits de qualité à des prix hors concurrence, (2euros). Les temps sont difficiles et la crise sévit, les vacanciers sont ravis de pouvoir déguster à loisir, différents Bokit pour 2 euros à emporter, 3euros à déguster sur place !

L'homme caché

La préparation du plan de travail
La préparation du plan de travail
C'est un lieu commun de dire que restaurant, c'est Chantal, nous la voyons virevolter, sourires aux lèvres entre sa cuisine et la salle de restaurant avec Manu attentive aux désirs de la clientèle, pourtant, il existe une autre individualité indispensable au restaurant, toujours discret, près du barbecue niché derrière le restaurant. Jean Claude s'occupe essentiellement des grillades qu'il fait dorer avec soin, pas un poisson, pas une viande ne passe par quelqu'un d'autre que lui. Avec des gestes préçis de professionnels, il retourne sans cesse jusqu'à satisfaction, les viandes rouges, les volailles et les poisssons.
Ors, depuis que Chantal a décidé de proposer les bokits à sa clientèle, l'homme discret se montre volontier dans la cuisine pour confectionner ces fameux Bokits, qui aux dires de la clientèle sont les meilleurs de la Côte sous le Vent. Pour nous le prouver, avec bonne humeur, il nous donne une leçon de confection de Bokit , de A à Z !

La pâte, il ne faut pas la louper

Petite Anse, royaume  du Bokit
Jean-Claude passe un temps fou à malaxer la pâte, puis la rouler dans tous les sens avec son rouleau à pâtisserie, ça doit être parfait !

Tout est là dans la réussite d'un bon Bokit

Petite Anse, royaume  du Bokit
L'huile doit être bouillante, Jean Claude jette la pâte dans l'huile et la surveille consencieusement, tout est là dans le secret des Bokit à Chantal. La pâte est bien dorée et bien gonflée.

Une belle pâte

Petite Anse, royaume  du Bokit
Croustillant, non ?

Une petite cuisinière

Petite Anse, royaume  du Bokit
Le métier s'apprend de bonheur chez Chantal et Jean-Claude

Il faut bien apprendre

Petite Anse, royaume  du Bokit
Ce n'est pas sur le menton que l'on met la farine, bon il faut bien apprendre !

La sauce, secret familial

Petite Anse, royaume  du Bokit
La pâte coupée régulièrement en deux reçoit les ingrédients réclammés par le client..........et là, tout se corse avec l'ajout de la sauce, secret familial gardé jalousement, mis chaque soir dans un coffre fort réfrigiré.

C'est pas beau ça ?

Petite Anse, royaume  du Bokit
C'est fait avec passion, Jean-Claude est satisfait, bien rempli ce Bokit va satisfaire les goûts et l'estomac du client.


Jean-Jacques Coudiere