Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Plonger avec des lentilles: Plonger avec des lentilles : Peut-on... https://t.co/8DKzw7fVmU https://t.co/eFsaArgp09

Guide de Guadeloupe


Mangrove Guadeloupe : un précieux écosystème à visiter ... et protéger !


Rédigé le Mercredi 27 Mars 2013 à 09:00 | 0 commentaire(s)
Lu 5223 fois

La mangrove est de loin un marécage, une zone humide à l'eau saumâtre, étrange idée de visiter un tel lieu alors que l'on vient de faire 8h30 d'avion pour s'offrir un séjour carte postale et pourtant, en s'approchant un peu on découvre en Guadeloupe, un monde tout à fait étonnant que vous devez inscrire dans vos visites éco-touristiques : visiter la mangrove de Guadeloupe est à ne pas manquer !


mangrove Guadeloupe et palétuviers
mangrove Guadeloupe et palétuviers

Définition : qu'est ce qu'une mangrove ?

« Un mangrove est un marais dans une zone de marées.  »

Autrement dit, c'est une interface naturelle entre l'océan (ou la mer des Caraïbes) et l'île de la Guadeloupe où se développe un biosystème (ensemble de végétaux et animaux vivant dans un biotope - environnement - de façon stable) riche en biomasse (ensembe d'organismes et d'animaux).

Les mangroves dans le monde représentent 150 000 km² :
  • La faune des mangroves est composée d'oiseaux( hérons garde boeuf en quantité en Guadeloupe mais aussi frégates, pic de la Guadeloupe (Melanerpes herminieri), parulines jaunes, caféiettes, pères noirs pélicans ou balbuzards pêcheurs), de crabes (crabe de terre, crabe palétuvier dit Aratus pisonii, le crabe nageur (Pachygrapsus gracilis), bernard l'ermite, crabe sémafot,crabe à bare ou Ucides cordatus...), de mollusques, de crustacés (crevettes, huîtres de palétuviers appelées crassostrea rhizophorae,...), de poissons (pagres, tarpons, pisquettes ...).
  • La flore des mangroves est composée elle d'éléments résistant au milieu hostile comme les palétuviers , (noirs, blancs, gris et rouges) effectivement, ces plantes doivent survivre dans une eau salée (plantes halo résistantes), peu ou pas oxygénée, dans des eaux chaudes aux sols instables, en subissant des marées plus ou moins puissantes et s'adaptent généralement grâce à des racines immergées.
Les mangroves sont des interfaces également entre herbier et récif.

Hélas, elles occupent un espace de front de mer qui fait saliver les investisseurs aux valises chargées de plan d'hôtels et de béton, la protection des mangroves n'est pas une priorité pour nos institutions.

mangrove-pneumatophore comme protection contre les cyclones
mangrove-pneumatophore comme protection contre les cyclones

En quoi la mangrove en Guadeloupe est importante ?

Une mangrove offre pourtant des services uniques en Guadeloupe en plus d'avoir le mérite d'exister, (c'est à dire de créer un environnement riche propice à l'observation), ce sont des remparts on ne peut plus efficace contre les tsunamis et contre les ouragans, et en Guadeloupe, on a bien besoin de ces éléments naturels qui permettent une résilience écologique, c'est à dire qu'en acceptant dans ses racines immergées une partie de l'énergie des vagues surpuissantes des cyclones, les mangroves protègent les terres et permettent à l'environnement de se remettre plus rapidement après un passage de tempêtes.

Elles jouent un rôle que les parois bétonnées des hôtels n'offriront jamais...

La mangrove de Guadeloupe a également un rôle chimique (elle fertilise les herbiers) et écologique (en consommant les phosphores, elle permet la vie des juvéniles, c'est également un excellent habitant protégé pour les espèces fragiles)

Explorer la mangrove guadeloupéenne

Carte des mangroves en Guadeloupe
Carte des mangroves en Guadeloupe
Il y a trois types de mangroves en Guadeloupe :
  1. La mangrove bord de mer de Guadeloupe : salinité constante, celle décrite plus haut
  2. La mangrove arbustive de Guadeloupe : à 10 mètres du bord de mer, grande salinité
  3. La mangrove haute de Guadeloupe : un peu plus loin dans les terres, selon la salinité, les arbres sont de plus en plus haut

Il existe des professionnels du tourisme qui proposent aux voyageurs de visiter la mangrove de Guadeloupe (3700 hectares sur 8000 sont protégés, 80% de la mangrove guadeloupéenne se situe dans le Grand Cul de Sac Marin de Guadeloupe) en se déplacant en kayak ou en bateaux à l'intérieur de ces espaces aujourd'hui "protégés".

Des milliers de photos des mangroves de Guadeloupe illustrent des balades des touristes en ce eaux.

Bien sûr, l'empreinte laissée par ces excursions en mangrove en Guadeloupe est importante mais c'est toute la subtilité de l'écotourisme, tenter de gérer notre impact sur des environnements en transformant un tourisme de masse en écotourisme





Sébastien Sabattini