Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Plonger avec des lentilles: Plonger avec des lentilles : Peut-on... https://t.co/8DKzw7fVmU https://t.co/eFsaArgp09

Guide de Guadeloupe


Le secret de la banane antillaise

DEAN dévaste tout, les producteurs défient les lois de la nature


Rédigé le Dimanche 9 Décembre 2007 à 08:46 commentaire(s)
Lu 5601 fois

UGPBAN, l’Union des groupements de Producteurs de Bananes de Guadeloupe et de Martinique après la publication d’un communiqué de presse pour le moins étonnant : « Grâce à un travail acharné de nettoyage et de remise en état, les plantations sont reparties. A tel point que les producteurs annoncent un retour de leurs bananes en France dès mars 2008. »


DEAN
DEAN

Retour sur les conséquences du cyclone DEAN

Août 2007, le cyclone dévastateur DEAN frappe la Caraibe est particulièrement la Martinique et la Guadeloupe. « Plus de 700 planteurs se retrouvaient ainsi sans récolte, alors qu’ils fournissaient l’été dernier près de la moitié des bananes de l’Hexagone. » C’est effectivement une catastrophe économique qui pourrait faire disparaitre la principale filière agricole des Antilles françaises, et provoquer la disparition de milliers d’emplois dans deux régions déjà fortement touchées par le chômage. 100 % des bananeraies de Martinique et plus de 50 % des celles de Guadeloupe sont à plats.

Bananier arrachés en août 2007
Bananier arrachés en août 2007

Petit cours sur la banane

La floraison se produit au bout de 7 mois et les fruits mûrissent 4 mois plus tard. Ensuite la tige meurt.

Après environ un an et demi, le bananier est capable de fleurir. La tige souterraine forme alors une inflorescence qui se développe au travers du "faux-tronc" creux pour apparaître au centre des feuilles. Au début, l'inflorescence est dressée mais, sous l'effet du poids, elle va rapidement devenir pendante. Les fleurs qui apparaissent à l'extrémité de l'inflorescence (donc en dessous) sont mâles, celles situées plus vers le début de l'axe (donc au-dessus) sont femelles. Ces dernières vont donner naissance aux bananes. Entre les fleurs mâles et les femelles, il peut encore y avoir des fleurs stériles. Sur l'axe de l'inflorescence, les fleurs sont implantées en plusieurs rangées doubles transversales. Chaque rangée double est protégée par une bractée pourpre. Chaque jour, une bractée va s'enrouler et tomber, libérant ainsi les fleurs qui pourront être pollinisées. Les fleurs fécondées donneront naissance aux fruits. Dans la nature, ce sont les chauves-souris qui assurent la pollinisation. Chaque régime peut comporter jusqu'à 200 fruits. Les bananes sont généralement vendues sous forme de "mains", correspondant chacune à une double rangée de fleurs femelles. Les variétés actuelles de bananiers forment des fruits sans qu'il n'y ait eu de fécondation ; elles sont dites parthénocarpiques. Elles ne contiennent donc pas de graines, contrairement aux variétés sauvages dont les fruits sont entièrement remplis de graines anguleuses dures. Après la floraison, le bananier meurt, mais en même temps, la tige souterraine forme des rejets latéraux. Ce sont ceux-ci qui reforment de nouvelles plantes.

Source wikipedia

Banane des antilles ?
Banane des antilles ?

« la Banane de Guadeloupe et de Martinique : rien ne peut la battre » slogan de l'UGPBAN

Comment les bananes antillaises se retrouveront dans les assiettes des métropolitains en mars 2008 ?
Si il faut au bas mot 11 mois pour obtenir un fruit ? DEAN étant passé en août, en admettant que le travail de nettoyage et replantation s'est terminé un mois plus tard (ce qui n'est pas la vérité nous le savons tous ici) les premiers fruits devraient pouvoir être ramassés pas avant août 2008 !!!
Pour mars, cela suffit à peine à la floraison du bananier ?!?
Mais il reste toujours ces questions : d’où viennent toutes ces bananes (la moitié de la production habituelle) qui partiront dès le mois de février en Métropole ? Le cyclone Dean aurait-il vraiment tout détruit ?

Import export de bananes
Import export de bananes


sébastien sabattini