Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

L'assemblée nationale instaure un permis de détention pour les chiens dangereux

Les députés montrent les dents


Rédigé le Mercredi 28 Novembre 2007 à 08:49 commentaire(s)
Lu 5532 fois

Les députés ont adopté mercredi 28 novembre le projet de loi sur les chiens dangereux, en allant plus loin que les sénateurs avec l'instauration d'un "permis de détention" pour les plus dangereux (chiens d'attaque et chiens de garde et de défense, catégorie 1 et 2), délivré par le maire.


le rottweiler devient une arme
le rottweiler devient une arme

Un chien plus dangereux que des crocodiles !

Nicolas SARKOZY avait promis de réagir au moment de la médiatisation des morsures canines, l'assemblée nationale, aprés le sénat, l'a fait ! Mais bien des modifications ont encore allourdies le texte dont notemment l'obligation de posséder un permis de détention en plus du certificat d'aptitude (vous pouvez donc être apte à avoir un chien mais il faudra faire allégence auprés des maires pour pouvoir concerver votre animal favori). "Ce permis permettra d'empêcher certains individus de détenir des chiens alors qu'ils n'ont pas les aptitudes pour le faire ou que leurs motivations sont obscures", a indiqué l'auteur de l'amendement, Eric Ciotti (UMP) A quoi sert de faire passer le certificat d'aptitude alors ?!?
Mais bonne nouvelle, l'Assemblée a en revanche renoncé à obliger les propriétaires de mygales, serpents ou autres crocodiles à déclarer ces animaux de compagnie quelque peu singuliers, le ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie s'engageant à "regarder ce dossier très attentivement". On est tout de suite rassuré.
Pendant ce temps là, la gendarmerie abat un chien tiré comme un lapin à travers la clôture de façon "préventive" alors qu’il était enfermé dans son jardin. C’est ce qui vient de se passer à Airvault (Deux-Sèvres), où les gendarmes ont abattu à travers la clôture de son jardin Titan, un rottweiler, qu’ils jugeaient agressif. "Ce n’est pas la première fois que ce rottweiler créé des soucis. Nous avons mis en garde les propriétaires plusieurs fois. Il était très excité. Et si nous avions tourné les talons et qu’il se soit échappé pour attaquer, cette fois-ci non plus un autre chien, mais un enfant ?" interroge un gendarme pour tenter de justifier la mise à mort arbitraire.....


sébastien sabattini