Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Hisse et ''haut'' avec Jean Claude Malo !

Mr Malo résoud certains des problèmes récurrents de Bouillante


Rédigé le Lundi 3 Décembre 2007 à 12:19 commentaire(s)
Lu 5543 fois

Des jours et des jours avec l'appui de la Région pour débarrasser Bouillante de ses encombrants ! Jean Claude Malo, vice président de la Région Guadeloupe, débarrasse la commune de ses verrues touristiques


Jean Claude Malo s'engage auprès de la population, ravie des enlèvements des carcasses!

Un chemin du haut Malendure, pollué par les carcasses!
Un chemin du haut Malendure, pollué par les carcasses!
Lundi 3 décembre 2007, dès 7 heures du matin, Jean Claude Malo et un spécialiste privé des enlèvements des encombrants, se sont penchés avec efficacité et promptitude sur le problème de la propreté communale, dans le Bourg et dans le haut Malendure.

JEAN CLAUDE MALO est Vice Président de la Région Guadeloupe, Président de la commission JEUNESSE ET DES SPORTS ET DES LOISIRS, Vice Président de la commission, TOURISME, DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, il fait parti des commissions dite AD HOC de la Région (les commissions émettent des observations et formulent des propositions dans les domaines d'intervention de la Région) : LA COMMISSION DE LA CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES ET MARITIMES ET DE L'ASSEMBLEE DES REGIONS D'EUROPE (CRPM-ARE), LA COMMISSION AD HOC DES ILES DU NORD et candidat aux prochaines élections municipales, lassé d'attendre la municipalité , attaque le problèmes des nuisances, carcasses, tôles, etc sur la commune de Bouillante , a décidé de réagir avec l'aide de la Région ! Ce problème des carcasses à Bouillante est un problème récurrent, France Antilles en avait fait ses choux gras, en outre, de nombreux bouillantais avaient fait également de nombreuses démarches pour l'enlèvement des épaves auprès de la mairie sans résultat, d'aprés les riverains consultés.

Jean Claude Malo, interlocuteur privilégié de la population Bouillantaise

J. CL. Malo et les propriétaires
J. CL. Malo et les propriétaires
Il semblerait que Jean Claude Malo bénéficie actuellement d'une confiance croissante. Au début du Bourg, face au petit port, une propriété est encombrée depuis plus de 20 ans de tôles, de poutrelles en fer et j'en passe. Les propriètaires refusaient obstinément d'enlever leurs encombrants. Cette situation, n'a jamais pu être résolue par les différentes personalités de la commune. Ce matin, en quelques minutes, Jean claude Malo avec diplomatie, a obtenu des proprétaires, l'enlèvement des encombrants ? Ils seront enlevés, dès que les carcasses auront disparues de Bouillante !

Le paysage va changer, la commune va retrouver son aspect d'antan, sa propreté, les touristes ne seront plus gênés par cette curieuse façade faite de matériaux de récupérations et abandonnés là depuis de longues années!


Un atout pour le développement durable !

J.C. Malo avec des riverains
J.C. Malo avec des riverains
Jean Claude Malo, interrogé ce matin, mettait l'accent sur la nécessité de mettre un terme à ''Bouillante Poubelle'', en essayant de convaincre ses concitoyens que l'enlèvement des épaves est une nécessité d'abord sanitaire, moustiques, contagion de la dengue, les animaux nuisibles qui polluent les sites, les odeurs, bref, tout ce qui tient à l'hygienne naturelle de la population. Bouillante doit rester propre clamait il à la ronde, notre ville est trop belle pour être laissée à l'abandon!

Enlèvements d'épaves, 7 heures 45 aux Hauts Malendure!

Levage d'une carcasse!
Levage d'une carcasse!
La société spécialisée avait suivi le président des sports de la Région, jusqu'au chemin choisi des Hauts Malendure. Plusieurs épaves à travers le terrain, gisaient depuis des années. Les spécialistes se sont mis au travail.

Les spécialistes ont un travail difficile et dangereux. La carcasse est complètement compressée, lorsqu'elle est mise sur le plateau du camion, pour permettre la pose d'autres carcasses sur elle!

Levage d'une carcasse avec le bras de levier du camion !

Les riverains interrogés par Atout - Guadeloupe étaient tous satisfaits de l'opération et remerciaient en choeur monsieur Jean Claude Malo d'avoir pris cette initiative. Une dame disait même que si Jean claude Malo n'était pas venu pour débarrasser l'épave, elle aurait été obligée sur sa poche de payer 80 Euros pour faire la faire débarrasser !

Un chemin plus bas, madame Flavien, loue l'initiative du jour , elle déclare avec force, qu'elle s'est rendue plusieurs fois en mairie pour que le travail soit fait sans résultat !


Jean - Jacques Coudiere