Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Plonger avec des lentilles: Plonger avec des lentilles : Peut-on... https://t.co/8DKzw7fVmU https://t.co/eFsaArgp09

Guide de Guadeloupe


Guadeloupe, son économie se porte bien!

L'économie en GUADELOUPE a plutôt bien résistée dans un contexte mondial très difficile.


Rédigé le Vendredi 11 Juillet 2008 à 14:09 | 0 commentaire(s)
Lu 6074 fois

si l'on peut se féliciter de la résistance de l'économie guadeloupéenne en 2007, il reste néanmoins quelques problèmes comme, sa dépendance extérieure, les problèmes environnementaux non résolus!


La GUADELOUPE peut se féliciter d'une croissance et d'une économie saine.

Le port de Pointe à Pitre, 7éme port français. Photo Phoebus
Le port de Pointe à Pitre, 7éme port français. Photo Phoebus
Le rapport de l' Institut d' émission d' outre mer 2007 a été présenté par monsieur le préfet de la GUADELOUPE, Emmanuel BERTHIER et le directeur de l'IEDOM, Louis Le CABELLEC. Ils ont soulevés les points forts de l'économie moderne, la résorption du chômage dans l'archipel, investissements publics et privés soutenus, sans pour autant ignorer les points faibles, dépendance extérieure et le développement durable..

Le rapport nous fait découvrir, contrairement à ce que pense la rue, que le pouvoir d'achat des guadeloupéens a augmenté en 2007!

Le préfet de GUADELOUPE a rappelé que l'Etat s'est engagé avec force sur l'archipel, en citant, une hausse de 4,2% du produit intérieur brut, (PIB). La GUADELOUPE est la championne de FRANCE des années 90 Ce qui permet au préfet, Emmanuel BERTHIER de dire avec plus ou moins de force, que le PIB permet d'évaluer la pertinence de la politique menée, donc, elle est bonne!
Pour revenir aux voyants économiques et sociaux, le chômage a baissé de 6,7%, l'inflation contenue à 1,4%, avec une extraordinaire moteur de croissance par le dynamisme des investissements. Le tourisme est reparti, le BTP a largement profité des commandes publiques, les ménages consomment normalement à un bon niveau, l'agroalimentaire ''a mangé du pain blanc'', les banques ont d'excellents résultats, il n'y aurait rien à dire, si ce n'était le déséquilibre dans le commerce extérieur.

Luc Le CABELLEC, avoue que 2008 a eu un démarrage plus difficile avec un certain tassement de l'économie, une tension sur les prix et les investissements des entreprises. L'optimisme est pourtant de rigueur, l'économie de l'archipel est bien structurée, elle est moderne et possède de nombreux atouts comme ceux de se tourner résolument vers nos voisins de la région caraïbe!










Champs de cannes. Photo CGI-ebay
Champs de cannes. Photo CGI-ebay

Petits pourcentages économiques

Le ciment, consommation en hausse de 3,8%
Le sucre, malgrè la baisse de quantité de canne broyée, tonnage supplémentaire de 16% de sucre en comparaison de 2006.
Le rhum, augmentation des exportations de 29,1%
Le trafic passagers à l'aéroport, plus 6,2%, hors transit
L'automobile, progression de 14,5%


Jean-Jacques coudiere