Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Plonger avec des lentilles: Plonger avec des lentilles : Peut-on... https://t.co/8DKzw7fVmU https://t.co/eFsaArgp09

Guide de Guadeloupe


GUADELOUPE : hommage aux victime de l'incendie de Pointe à Pitre

'Il nous faudra vite comprendre, agir et tirer les leçons de ce malheur' - LUREL


Rédigé le Mercredi 26 Décembre 2007 à 19:40 commentaire(s)
Lu 6097 fois

Un hommage a été rendu mercredi 26 décembre à Pointe-à-Pitre, en présence de Christian Estrosi, d'élus guadeloupéens, martiniquais, guyanais et plus de 2 000 personnes, aux sept personnes qui ont péri vendredi dans l'incendie d'un magasin de cette ville


Victorin Lurel
Victorin Lurel

Paroles de Victorin LUREL, Président de la Région Guadeloupe

"Le chagrin, l’amertume, la colère, l’impuissance…Aujourd’hui, la Guadeloupe toute entière partage avec les familles endeuillées ces sentiments douloureux qu’une tragédie est venue réveiller dans nos cœurs. Cette douleur que nous ressentons si intensément porte les prénoms et les visages de Catiuska, de Marie, de Ling-Ling, de Marc, de Stéphane, de René et de Daryl, disparus tragiquement au cœur de la ville et ici couchés dans ces bières. A leurs familles et à leurs proches pour qui, à cette heure, les mots sont forcément dérisoires, je voudrais néanmoins souhaiter que leurs convictions et leurs croyances les aident à surmonter cette réalité injuste et cruelle qui les étreint inexorablement. Dès les premières heures de ce drame, nous avons voulu exprimer toute la solidarité agissante de la guadeloupe, à vos côtés, à notre place, dans le respect. Mais, face à votre détresse, devant les circonstances et, même, la bêtise, qui nous ont conduits à être ici aujourd’hui, nous manquerions à notre devoir si nous n’avions que la fatalité ou impuissance à invoquer. Il nous faudra vite comprendre, agir et tirer les leçons de ce malheur qui doit parler à chacun d’entre nous, dans son cœur et dans son action de parent, d’éducateur, de responsable et, tout simplement, de citoyen guadeloupéen. J’ose, en cet instant, avoir également une pensée pour les familles des enfants qui auront à répondre de cet événement insensé et irresponsable. Elles aussi sont dans une peine indicible et elles ne peuvent être absentes dans notre recueillement et dans nos prières. Pour l’avenir, nous avons à engager une introspection sur la difficulté que nous éprouvons trop souvent face à l’autorité, à la subir comme à l’exercer. Or, c’est justement le respect des règles qui fonde une société responsable, en mesure de mieux prévenir les accidents et les drames. Mais pour l’heure, vivons ensemble ce deuil. Prenons ensemble le temps de penser à ces sept vies qui se sont évanouies, un vendredi après-midi, à deux pas d’ici, dans le déchaînement de l’absurde."
Source Bondamanjak

Christian ESTROSI
Christian ESTROSI

Paroles de Christian ESTROSI, Secrétaire d'État chargé de l'Outre-mer

"Mes pensées vont aussi à la Guadeloupe tout entière qui, une fois de plus, traverse une épreuve difficile"

"Aujourd'hui est le jour du recueillement. Nous le vivons tous intensément dans la gravité et la dignité"

"Mais demain, c'est une exigence forte, il faudra apporter des réponses aux questions que chacun se pose. Ces morts sont inacceptables et nous avons à l'égard des victimes et des familles un devoir de vérité".

LI KAI, le gérant du magasin témoigne

Le gérant du bazar, Li-Kai a été légèrement blessé par les flammes mais a perdu sa femme et sa fille de 18 mois dans le sinistre. Il témoigne au micro de RFO Guadeloupe : « J’étais en train de servir un client quand j’allais me diriger vers la sortie pour chercher une marchandise. C’est alors que j’ai aperçu cinq jeunes devant l’étalage des feux d’artifices et des pétards. Là, j’ai vu l’un d’eux voler un article, j’ai crié pour l’en dissuader ; puis j’ai aperçu un autre jeune allumer un feu d’artifice qui était sur l’étalage. _Je les ai donc poursuivi en essayant de les attraper. En me retournant, j’ai vu que le feu prenait et j’ai dû me réfugier en face du magasin en constatant que le feu continuait à prendre ».

NOMS DES VICTIMES de l’incendie de Pointe-à-Pitre

Sept personnes décédées.

René Robert

Né en 1942, il allait feter son 65 ème anniversaire le 28 Decembre.

Catiuska Colombo

Née en 1983, domiciliée à Paris, en vacances au Pays pour la fin d'année.

Daryl Claudy Moulin

Seize ans, né à Pointe a Pitre.

Marie Monza

Epouse Colombo, 51 ans, demeurant a Petit Bourg.

Marc Li

Demeurant à Pointe a Pitre, né en 2007


Ling-Ling Ji

Demeurant a Pointe a Pitre, née en 1983.


Stéphane Lucbernet

39 ans, demeurant àPointe a Pitre


Deux Blessés

Saïd Fadoul
D'origine Libanaise, vétéran de la guerre du Liban, brulé a 60 % , poumons atteints. il est placé en coma artificiel.

Kaï Li
Blessé léger, gérant du commerce incendié.



sébastien sabattini