Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Endikapé vini vwey nou, nou ké vin vwey zot, (handicapés venez nous voir, nous viendrons aussi)!


Rédigé le Dimanche 7 Octobre 2007 à 13:44 commentaire(s)
Lu 4833 fois

Zanmi an nou, nous vous attendons avec impatience, nous sommes pressés de vous rencontrer pour parler de ces magnifiques oiseaux, des pigeons voyageurs!


Endikapé vini vwey kolonbofil là, (venez voir les colombophiles)!

Compétition de tricycle pour handicapés
Compétition de tricycle pour handicapés
La vérité est que l'ACM, essaye sans succès de se préoccupper de leurs amis handicapés de Guadeloupe. De colloques en colloques, de réunions en réunions, d'approches en approches des différentes autorités muicipales, rien ne sort de concret, jusqu'à l'épuisement moral! Pourquoi ne réussissent ils pas dans ce domaine, i[en dehors que la colombophilie n'est pas une activité reconnue par la masse des guadeloupéens,]i peut être que les dirigeants de l'Amicale colombophile de Malendure Bouillante, ne savent pas s'adapter à la psychologie de l'handicap! Chaque guadeloupéen connait l'Amicale colombophile de Malendure Bouillante, chacun reconnaît le travail exécuté par ses dirigeants, la presse, la radio, la télévision, les écoles aussi s'interressent parfois à nous et font ainsi fonction de levier...........pourtant, les guadeloupéens ne s'insèrent pas dans le jeu colombophile antillais! b[ L'ACM appelle les familles d'handicapés et les autres bien entendu à venir les voir, à se renseigner sur la beauté de la colombophilie, l'intelligence de ces oiseaux capables de voler plus de mille kilomètres dans une journée à des vitesses exceptionnelles!]b L'ACM répète inlassablement que la colombophilie est une magnifique activité qui consiste à élever des pigeons de b[''race voyageurs'']b, protégée par les institutions et de les faire participer à des courses hebdomadaires durant le carême guadeloupéen. Contrairement aux multiples propos que les colombophiles entendent ici ou là, l'occupation auprès des pigeons voyageurs, n'est pas une sinécure, ce ne sont pas des heures obligées à passer à côté des pigeons. 15 minutes le matin ou le soir suffisent, pour ceux qui travaillent, le nettoyage peut se faire le jour de repos, la Guadeloupe n'est pas l'Europe, le soleil sèche très vite les fientes. Par contre il est obligatoire de donner à manger et à boire tous les jours, en fonction de la quantité d'oiseaux adoptés! La construction des colombiers est laissé à l'appréciation du colombophile pour leur emplacement. La construction sera aidée par les colombophiles qui seront heureux de rendre service, ainsi que les dons des premiers pigeonneaux, locataires des colombiers tous neufs. En Guadeloupe, l'ACM de Bouillante offre les pigeons, ce n'est pas toujours le cas en Europe ou la compétition fait rage, les pigeons valent une fortune. b[Alors, pourquoi pas vous........nou la!]b Les handicapés physiques, auront des colombiers différents des valides, par le fait que le colombier sera construit sur une dalle en béton au raz du sol. l'ouverture d'accès sera mesurée par rapport au chariot, à la chaise roulante. Les casiers des pigeons seront placés très bas pour l'accessibilité de l'handicapé! b[Endikapé, vini vwey nou!]b Quand vous voyez de quelle manière, cet handicapé pilote son tricycle et avec quelle adresse, croyez vous qu'il ne pourrait pas faire un bon colombophile? b[

La colombophilie engendre aussi des frais!

Constateurs
Constateurs
Comme toute activité, sportive, culturelle ou de loisirs, celle ci comporte des contraintes financières plus ou moins hautes. La colombophilie, elle aussi, a des frais inhérents à ses propres activités. Si les colombophiles viendront aider les handicapés dans la construction des colombiers, les dons de pigeonneaux, de conseils utiles à la connaissance du pigeon voyageur et sauf si l'handicapé est réellement démuni, il n'est pas du ressort des amateurs de l'Amicale colombophile de Malendure Bouillante de remplacer l'individu!

Le colombophile guadeloupéen, doit prévoir une ration mensuelle de grains typiques pour pigeons en sacs de 20 kilogs à 22 euros le sac. Le dépositaire peut livrer à domicile. le colombophile doit également acheter un ou deux abreuvoirs plastique, c'est d'un coût dérisoire.

Pour constater l'arrivée des pigeons sur la course en cours, il faut un appareil mécanique ou électronique, ''un constateur'' pour noter l'heure exacte de l'arrivée des pigeons au colombier. Le constateur électronique neuf, varie autour de 200 euros, les mécaniques d'occasion sont très bon marché et fonctionne très bien.

La classification des courses en colombophilie!

Groupe de classification, Valérie et Martine à l'ordinateur
Groupe de classification, Valérie et Martine à l'ordinateur
Zanmi an nou, kouté nou, tout d'abord, il faut connaître votre position exacte par rapport au point de lâcher et par rapport aux autres concurrents. Le Global Positioning Système, (GPS), permet rapidement d'obtenir la position du colombier. Par exemple, le colombier de la Présidente Monique Tourraine est:
16.10.240 nord et 061.46.280 ouest!


Chaque colombophile de l'Amicale colombophile de Malendure Bouillante est fiché et répertorié par rapport à sa position. Cela ne suffit pas, il faut également prendre la position de chaque point de lâcher,
Par exemple, le port du Roseau sur l'isle de la Dominique, sa position est:
15.18. nord et 061.46.280 ouest.
La distance de la Présidente entre ces deux points est de 105 kilomètres 500!


Chaque colombophile de l'Amicale colombophile de Malendure Bouillante est titulaire d'un point précis qui lui permet d'obtenir au centimètre près la distance du point de lâcher à l'entrée de son colombier!

Le jour de l'arrivée des pigeons au concours prévu, sévit alors en tandem, Valérie Pingeon et Martine Lami, qui en temps réel grâce à l'ordinateur effectue la classification à chaque arrivée à la meilleure vitesse obtenue!

Zanmi an nou, vini vwey nou!


Jean-Jacques Coudiere