Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Plonger avec des lentilles: Plonger avec des lentilles : Peut-on... https://t.co/8DKzw7fVmU https://t.co/eFsaArgp09

Guide de Guadeloupe


Cyclone DEAN le 20 août 2007 a touché la Jamaique et se dirige vers les Iles Caimans


Rédigé le Lundi 20 Août 2007 à 00:00 commentaire(s)
Lu 3281 fois

Le cyclone Dean, "extrêmement dangereux" et "potentiellement catastrophique", a touché dimanche la Jamaïque, en état d'urgence, après avoir fait cinq morts en Martinique, Haïti et République dominicaine.


En route vers les Iles Caiman

dean le 20 08 2007
dean le 20 08 2007
Les forces de sécurité jamaïcaines ont vu leurs pouvoirs renforcés pour faire face aux risques de délinquance ou de pillage durant cet état d'urgence décrété pour trente jours et pouvant être levé à tout moment, a indiqué le gouvernement de Kingston.

Les nuées orageuses qui précèdent le cyclone ont provoqué des inondations sur la côte ouest de la Jamaïque et des arbres ont été arrachés. 150'000 foyers sont d'ores et déjà privés d'électricité sur l'île. En Haïti, la protection civile a annoncé la mort de deux personnes et fait état de dizaines de maisons détruites.

Potentiellement catastrophique
A 21H00 GMT, l'oeil du cyclone se trouvait à seulement 80 km au sud-est de Kingston, la capitale de la Jamaïque, a annoncé le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC).

Accompagné de vents soufflant à 230 km/h, Dean, de catégorie 4 sur une échelle qui en compte 5, se déplaçait à la vitesse de 32 km/h et "pourrait devenir un ouragan de catégorie 5 potentiellement catastrophique à tout moment avant d'atteindre", peut-être mardi matin, le Yucatan, au sud-est du Mexique, a mis en garde le NHC. Un cyclone est classé dans la catégorie 5, celle de l'ouragan extrême, quand les vents atteignent 249 km/h.

Alerte orange au Mexique
Dans la péninsule du Yucatan, l'Etat de Quintana Roo, qui serait le premier du Mexique à être atteint par le cyclone, a décrété une alerte orange signifiant "danger imminent". Par contre, la célèbre station balnéaire de Cancun ne devrait pas être touchée de plein fouet. D'ores et déjà, les autorités mexicaines ont procédé à l'évacuation de 90'000 touristes en vacances à Cancun et Cozumel, une région rudement frappée en 2005 par le cyclone Wilma.

Après la Jamaïque, Dean devait mettre le cap sur les Iles Caïmans, où un avis d'alerte cyclonique est en vigueur. A Cuba, plus de 150'000 personnes ont été évacuées, Dean devant toucher l'est de l'île, principalement dans la région de Santiago de Cuba. Tout le sud de l'île a été placé samedi en phase d'"alerte cyclonique".

Le gouvernement de la Jamaïque a décrété dimanche soir un état d'urgence de 30 jours à l'arrivée du cyclone Dean sur l'île. Selon le décret, les forces de sécurité ont des pouvoirs renforcés pour faire face aux risques de délinquance ou de pillage.

L'état d'urgence pourra être levé à tout moment durant ces 30 jours, a annoncé le bureau du Premier ministre. Dean a commencé à frapper la Jamaïque avec des vents avoisinant les 230 km/heure. Des pluies diluviennes se sont abattues sur l'île et plusieurs routes ont été bloquées par des chutes d'arbres, particulièrement dans la partie est du pays. Des milliers d'habitations sont sans électricité et "la mer a projeté des gravats sur les routes", a déclaré le maire de Portland, Bobbie Montague.

Par ailleurs, le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), basé à Miami, a indiqué dimanche soir que le cyclone avançait à une vitesse de 32km/h sur la côte sud de la Jamaïque, en direction de la péninsule du Yucatan, au sud-est du Mexique.

"Dean pourrait devenir un ouragan de catégorie 5 potentiellement catastrophique à tout moment avant d'atteindre", peut-être en milieu de semaine, le Yucatan, avait auparavant mis en garde le NHC. Un cyclone est classé dans la catégorie 5, celle de l'ouragan extrême, quand les vents atteignent 249 km/h.

l'oeil du cyclone se trouvait à 240 km au sud- est de l'île de Grand Caïman et se déplaçait vers l'ouest à la vitesse de 32 km/heure, a indiqué le le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), basé à Miami.

Ses vents atteignent désormais 240 km/heure, huit de plus que dimanche. Dean demeure «extrêmement dangereux» et pourrait passer dans la journée de la catégorie 4 à la catégorie 5, la plus haute, a indiqué le centre. Un cyclone est classé dans la catégorie 5, celle de l'ouragan extrême, quand les vents atteignent 249 km/h.

Après avoir fait cinq morts au total en Martinique, Haïti et République dominicaine, l'ouragan Dean devrait toucher dans les prochains jours le Mexique puis les côtes du Texas.




Sébastien Sabattini