Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Plonger avec des lentilles: Plonger avec des lentilles : Peut-on... https://t.co/8DKzw7fVmU https://t.co/eFsaArgp09

Guide de Guadeloupe


Bilan mensuel du volcan la soufrière, mars 2007

Bilan mensuel de l’activité volcanique de la Soufrière de Guadeloupe et de la sismicité régionale


Rédigé le Mercredi 23 Mai 2007 à 07:32 commentaire(s)
Lu 2917 fois

Sur base des observations de l’OVSG-IPGP
enregistrées au cours du mois de mars 2007 et
résumées dans ce bulletin, aucune activité
éruptive n’est à prévoir prochainement, mais le
niveau actuel reste VIGILANCE (= JAUNE, voir
tableau en annexe).
Cependant, les émanations gazeuses aux abords
et sous le vent des fumerolles du Cratère Sud
présentent, depuis 1998, des risques avérés
d’irritation et de brûlures (yeux, peau, voies
respiratoires). En raison de la présence de ces
gaz toxiques, l’arrêté municipal N°01-296 de la
ville de Saint-Claude interdit l


soufrière guadeloupe
soufrière guadeloupe
Sismicité volcanique
Au cours du mois, l’observatoire a enregistré 1 seul séisme
d’origine volcanique, de magnitude 0.8 et d'énergie 0.03 MJ,
localisé sous le sommet. Aucun séisme profond, aucun
susceptible d'avoir été ressenti au cours du mois.

Activité fumerollienne
Activité toujours élevée avec de forts débits au Cratère Sud du volcan de la Soufrière (sur
les 3 bouches d'émission) et une quantité importante de soufre
dans les gaz (rapport S/C de 0.44, importants dépôts de soufre
solide). L'acidité est toujours très marquée (pH 0.3 et 0.6) et
les températures élevées (115.8 °C et 121.3 °C)
correspondant à des valeurs maximales sur les 7 dernières
années. Persistance de gouttelettes d’acide chlorhydrique
mélangées aux gaz volcaniques (H2S, HCl, SO2) en
concentration non négligeable dans un rayon de 50 m environ
et sous le vent des fumerolles. Maintien de l’activité moyenne
ou faible sur les autres zones actives : gouffre Tarissan, cratères
Napoléon et gouffre 1956, avec une tendance de plus en plus
nette à l'augmentation des débits. Un prélèvement du lac acide
du gouffre Tarissan a été effectué le 13 mars 2007 : le pH est
d'environ 0.0 et la profondeur de 79.5 m, soit un assèchement
de 5.5 m par rapport au mois précédent.

Sources thermales
Certaines sources proches du volcan maintiennent une très
faible et lente augmentation de température alors que d'autres
sont stables ou en baisse : Galion 44.4 °C, 2ème Chute du
Carbet 44.2 °C, Eaux-Vives 41.7 °C, Tarade 38.9 °C,
Habitation Revel 33.6 °C, Pas du Roy 33.0 °C, Bains Jaunes
31.5 °C, Carbet-Échelle 21.2 °C. Les propriétés physicochimique
restent normales (acidité, conductivité électrique,
concentrations ioniques).

Forages
Les températures de fonds de forages sont stables : Col de
l’Échelle (-76 m) 21.4 °C (poursuit sa baisse régulière mais de
plus en plus atténuée depuis 1977), Savane à Mulets (-96 m)
30.2 °C.

Déformations
Pas de déformations significatives de l’édifice en GPS différentiel
(sommet).

Phénoménologie
Les émanations acides et le vent maintiennent le dépérissement
de la végétation sur la partie Sud du sommet et sur les flancs
Sud-Ouest et Ouest du volcan.
Météorologie au sommet Météorologie au sommet
Au cours du mois, ensoleillement moyen 116 W/m², vents de
vitesse moyenne 47 km/h (maximum 100 km/h) et de
direction moyenne Est. Pluviosité cumulée de 314 mm
minimum (pluviomètre en cours de maintenance).

Etude complète de l’activité volcanique de la Soufrière de Guadeloupe et de la sismicité régionale


sébastien sabattini