Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Plonger avec des lentilles: Plonger avec des lentilles : Peut-on... https://t.co/8DKzw7fVmU https://t.co/eFsaArgp09

Guide de Guadeloupe


Aimé CESAIRE, très malade.

Le chantre de la négritude.


Rédigé le Mercredi 16 Avril 2008 à 05:02 | 0 commentaire(s)
Lu 4005 fois

Homme de culture et de convictions, Aimé CESAIRE a été tout à la fois, écrivain, poète et homme politique, philosophe aussi par son concept de la ''négritude''


Le combat culturel d' Aimé CESAIRE.

Aimé CESAIRE. Photo Atlaswords
Aimé CESAIRE. Photo Atlaswords
Aimé Ferdinand David CESAiRE, poète et homme politique français est né le 26 juin 1913 à BASSE POINTE en MARTINIQUE. Sa famille est une famille d'enseignants, en effet, son grand père fut le premier enseignant noir de MARTINIQUE. Alors que la plupart des femmes de cette époque en MARTINIQUE, ne savait pas lire, sa grand mère, couturière, possédait parfaitement la lecture et l'écriture! Son père était également enseignant. Aimé CESAIRE obtient une bourse pour le lycée Victor SCHOELCHER à FORT de FRANCE. C'est en 1931, qu' Aimé CESAIRE rejoignit le lycée Louis le Grand en classe ''hypokhâgne'' , (classe préparatoire de littérature), en tant que boursier du gouvernement français. C'est au lycée Louis le Grand, qu'il rencontra Léopold SENGHOR, il noua avec lui une amitié indestructible jusqu'à la mort de celui ci!

C'est en 1933, qu' accompagné de Léopold SENGHOR et de Birago DIOP, qu'il fonde le journal, ''L'étudiant noir''. Ce journal va développer pour la première fois, le terme de ''négritude'', concept tiré en réaction de l'oppression du colonialisme français et de la tentative d'assimilation culturelle française. Il tentera de promouvoir la culture africaine détruite par le racisme et l'idéologie dispensée par le colonialisme! Aimé CESAIRE, déclare à ce moment là: je suis de la race de ceux qu'on opprime.

En 1935, il commence un ouvrage, ''le cahier d'un retour au pays natal'', qui sera terminé seulement en 1938. Aimé CESAIRE, revient en MARTINIQUE en 1939, après avoir réussi l'agrégation de lettres.








Aimé CESAIRE et la culture martiniquaise sous PETAIN

Martinique début du 20éme siècle. Photo AMAZON
Martinique début du 20éme siècle. Photo AMAZON
Dans les années 30, la MARTINIQUE est culturellement aliènée, tout ce qui venait de France était préféré aux traditions, à la culture martiniquaise, a tel point que tout ouvrage martiniquais était marqué de l'emblème de l'exotisme, c'était l'époque du ''Doudouisme''!

Aimé CESAIRE, va vivement réagir aidé par d'autres intellectuels martiniquais. En 1941 sous le régime de VICHY, il fonde la revue ''TROPIQUES'', c'est l'époque du blocus de l'isle par les ETATS UNIS. L'amiral ROBERT installe un régime raciste et répressif. Ce régime dépose tous les représentants des communes de couleur. Ce sont les ''béké'' qui les remplaceront! La revue ''TROPIQUE'' est censurée.

Le combat politique d'Aimé CESAIRE, après la guerre.

Aimé CESAIRE, très malade.
Aimé CESAIRE, rejoint le parti communiste français, coopté par celui ci dès 1945. Elu maire de FORT de FRANCE, il sera également député sans aucune interruption jusqu'en 1993. Son combat pour la départementalisation de la MARTINIQUE, sera long et difficile.

Aimé CESAIRE, quittera le parti communiste en 1956, s'opposant sur la question du stalinisme. Il sera le fondateur du parti progressiste martiniquais, militant pour l'indépendance de la MARTINIQUE. Siégeant à la chambre des députés comme non inscrit de 1958 à 1978, et comme socialiste de 1978 à 1993!

Pour la première fois, le thème issu de son discours sur le colonialisme fut proposé au baccalauréat en 1998.

Retiré de la vie politique il restera comme l'un des personnages clefs de la MARTINIQUE. Il reçoit Ségolène ROYAL lors de l'élection des présidentielles en 2007 et la soutient fortement.

Aimé CESAIRE, lutte actuellement pour survivre, tous ses amis espèrent qu'une nouvelle fois, il s'en tirera!


Source WIKIPEDIA


Jean-Jacques Coudiere